imprimer   diminuer taille taille normale augmenter taille   Partager

Montbrison, capitale historique du Forez


Le Coeur Historique de Montbrison Le plus grand centre patrimonial de la Loire : 18 monuments inscrit ou classés De rues en ruelles, de cloîtres en cours intérieurs, de chapelle en collégiale, la capitale du Forez se dévoile pas à pas...


Historique...
1173 : création du comté de Forez après scission du comte de Lyon et Forez. Montbrison devient la capitale de ce nouvel Etat féodal.
Durant deux siècles, 12 comtes vont se succéder et embéllir la ville de nombreuses constructions :
- le château comtal bâti sur la colline du "Calvaire" dont seules quelques vestiges subsite aujourd'hui.
- la Commanderie St-Jean-des-Prés, liée à l'odre de St Jean-de-Jérusalem
- le couvent des Cordeliers aujourd'hui hôtel de ville
- la Collégiale Notre-Dame, plus grande église gothique du département de la Loire
- la salle héraldique de la Diana, dont le plafond décoré de 1970 blasons est unique en France
1372 : le comte Jean II meurt sans descendance. Sa nièce Anne-dauphine hérite du comté et le transmet à son mari le duc Louis II de Bourbon. Dès lors et ceci durant plus d'un siècle, la destinée de Montbrison est aux mains de cette pretsigieuse dysnastie héritière de Saint-Louis.
1531 : le comté de Forez entre pleinement dans le Royaume de France. François Ier afin de marqué officiellement le nouveau statut du Forez fait son entrée solennelle à Montbrison en avril 1536. Lui et sa cour y demeurent près de 20 jours. Montbrison devient alors une capitale provinciale, chef lieu de la Sénéchaussée du Forez et siège d'un certain nombre d'administration royale. C'est également, le temps de la Contre Réforme qui voit fleurir partout en ville les institutions religieuses. Ainsi de cette époque, la ville a hérité :
- le bâtiment qui accueille aujord'hui la sous préfecture, ancien Collège des Oratoriens
- le bâtiment qui accueille aujourd'hui le Palais de Justice, ancien couvent de la Visitation
- le bâtiment qui accueille aujourd'hui le Collège Victor de Laprade, ancien couvent des Ursulines
- la chapelle des Pénitents, oeuvre de l'architecte Linossier aujourd'hui théâtre
- la caserne de Vaux dont il subsiste le portail ainsi qu'une tout d'angle.
1795 : le département de la Loire naît de la siscion du département Loire et Rhône. Montbrison devient alors chef lieu du département. La ville accueille donc durant plus d'un demi siècle la préfecture mais aussi, le Conseil Général.
1856 : St-Etienne devenue une mégalopole minière et industrielle est sacrée chef lieu du département de la Loire. Montbrison devient sous préfecture mais garde quelques institutions telles que la Cour d'Assises, les prisons départementales, l'Ecole Normale d'Instituteurs...qui quittent finalement la ville à la fin des années 1960.

Points d'intérêt

  • Salle héraldique de la Diana

    La Salle héraldique de la Diana ornée d'un plafond décoré de 1728 blasons, est un site unique en France.

  • Collégiale Notre Dame d'Espérance

    La collégiale Notre Dame d'Espérance fondée par Guy IV, Comte de Forez est la plus grande église gothique du département de la Loire. Bien que sa construction s'échelonna sur près de deux siècles et demi, elle offre un décor d'une grande harmonie.

  • Musée d'Allard

    Adossé à un magnifique jardin public, le musée Jean Baptiste d'Allard, l'un des plus anciens du département, abrite deux siècles de collections constamment enrichies.

  • Bibliothèque de la Diana

    Bibliothèque d'histoire régionale aménagée à côté de la Salle Héraldique de la Diana, elle compte aujourd'hui plus de 20 000 ouvrages.

Consulter tous les points d'intérêt